Paroisse de Ste-Jeanne de Chantal
Présentation

Historique

L’église Ste Jeanne de Chantal, dont le nom a été donné par S.S. Benoît XV en 1919, a été construite en 1930 puis fondamentalement modifiée et consacrée en 1949, et enfin, à la suite d’un échange de terrain avec la Confédération, complètement reconstruite selon les plans de M. Jean-Marie Ellenberger, architecte. C’est le bâtiment que nous connaissons aujourd’hui.

L’ancienne chapelle
BGE, Centre d’iconographie genevoise

En novembre 1930, la paroisse a été ouverte à la chapelle du Collège St-Louis se trouvant sur son terrain et a été bénie et inaugurée en octobre 1931 par le Chanoine Tachet, vicaire général de l’époque.

En 1949, le 1er juin, cette première chapelle a été transformée en église par Mgr François Charrière, évêque du diocèse.

De couleur vert-clair, elle répondait aux besoins du quartier en plein développement. De même, un petit clocher permettait à une unique cloche d’appeler les paroissiens à la prière. Une chapelle latérale avait d’ailleurs été construite ainsi que des salles tant au premier étage qu’au sous-sol, pouvant accueillir de nombreuses fêtes telles que la kermesse, des pièces de théâtre etc. La cure était domiciliée dans un petit chalet à gauche du bâtiment

En 1967, le Collège St-Louis ayant déménagé à Corsier, la paroisse a ressenti le besoin de s’agrandir. C’est ainsi que, après de nombreuses discussions, le projet de M. Ellenberger a été accepté et que le bâtiment actuel est sorti de terre.

Cette nouvelle église a été inaugurée le 11 mai 1969 lors de la Première Communion d’une centaine de nos enfants. Il fallut cependant attendre encore 10 ans, soit le 21 janvier 1979, pour que notre église soit consacrée par Mgr Pierre Mamie. C’est à cette date également que fut inauguré notre tabernacle, œuvre de M. Jean-Michel Bouchardy.

L’église actuelle

Par la suite, comme la paroisse avait reçu des dons pour l’achat d’un nouvel orgue devant remplacer l’orgue électrique situé sur la tribune et qui arrivait à bout de souffle, un nouvel instrument à tuyaux fut commandé. La construction de celui-ci a été confiée à Monsieur Barthélémy Formentelli, facteur d’orgues à Pedemonte (Vérone) pour un montant de 335 mio de lires. Cet instrument a été inauguré le 22 septembre 2000 par un somptueux récital de M. Hadrien Jourdan, organiste et chef de chœur de l’époque.

Malheureusement, après 40 ans de bons et loyaux services, le toit de notre église a commencé à montrer des signes de faiblesse, notamment quant à son étanchéité. Plusieurs fuites sont apparues qui ont été colmatées mais le mal était fait. Il aurait fallu une somme de plusieurs millions pour refaire le toit et réparer le chauffage qui donnait des signes de faiblesse. Afin de sauver tout ce qui pouvait l’être, la décision a été prise de nous séparer de notre orgue qui a été offert à une communauté en Pologne. De même, vu les inondations permanentes de l’église, il a été décidé de célébrer la messe dans la grande salle et de transférer la chapelle dans le hall d’entrée de l’église. Ces décisions ont reçu l’assentiment de tous ceux qui participent aux célébrations.

C’est ainsi que la décision a été prise de détruire cette église et de reconstruire un bâtiment d’habitation ainsi qu’un petit bâtiment comprenant un lieu de culte et des salles de réunion. Mandat a été donné dans ce sens à l’ECR qui, propriétaire virtuelle des terrains et bâtiments, est habilitée à négocier avec les services de l’Etat.

Décembre 2019
Bernadette Curty, conseil de paroisse